Union des Ingénieurs du Conservatoire national des arts et métiers

UNICNAM AQUITAINE
16 cours de la Marne
33800 BORDEAUX Cedex

tél : 05 57 57 30 50
Fax : 05 57 57 30 70
Courriel: gr-aquitaine@unicnam.net


Retour au format normal


Journée du 27 Octobre 2002
Bassin d’Arcachon : une croisière culturelle

1er novembre 2002

par webmaster

Le rendez-vous était fixé à neuf heures devant l’aquarium d’Arcachon ; en quittant Bordeaux le temps nous promettait d’être humide et bouché comme souvent en cette saison dans notre région.

En arrivant à Arcachon, pas un coin d’horizon qui soit bleu, la grisaille totale annonciatrice de Novembre.

Les membres de l’UNICNAM se retrouvaient progressivement devant l’entrée du laboratoire d’océanographie et petit à petit les nouvelles têtes se faisaient famillières, 28 personnes participant à la journée, certaines rencontraient les membres du groupe AQUITAINE pour la première fois. Enfin rassemblés, la journée débuta sur une conférence organisée par l’association Océan, sur le thème de la flore et de la faune du bassin avec une pointe de géologie du littoral Aquitain.

La pause repas étant prévue "en face" au Canon, il fallut prendre le bateau vers onze heures. Le groupe se scinda et deux embarcations nous transportèrent avec nos conférenciers vers notre table.

Le long de l’Ile aux Oiseaux, les photographes mitraillèrent les cabanes Tchanquées et les bancs de Bernaches Cravant sans faire aucune victime. En accostant au Canon, le ciel s’éclaircit et le soleil darda ses rayons d’automne sur notre petite équipe qui alla promptement se restaurer.

Après le déjeuner frugal et convivial le soleil est toujours là ; il fait même chaud malgré une lègère brise, l’équipe s’embarque pour un tour complet du bassin.

Nous longeons la rive Nord sous un soleil radieux ; chez Hortense les plongeurs sont là ; au delà il n’y a que rocailles, éboulis et digues éventrées, c’est la pointe du Cap-Ferret avec ses variations : chaque année des milliers de tonnes de sable disparaissent pour se retrouver plus au sud sur le banc d’Arguin ; chaque année l’homme essaye de lutter contre les éléments naturels mais la nature l’emporte toujours.

Nous sortons du bassin par la passe sud car la passe nord est fermée ; le cycle d’ouverture fermeture des passes (environ 12 ans) nous a été expliqué le matin même, schémas à l’appui.

Nous accostons maintenant sur le Banc d’Arguin. Le parc régional est magnifique, en ce début d’automne les oiseaux se retrouvent ici comme à l’intérieur du bassin soit pour une étape avant de poursuivre leur route, soit pour passer un hiver tranquille.

Le temps passe vite et la météo n’attends pas. Déjà l’horizon s’assombrit, de gros nuages noirs pointent, il est urgent de repartir (après avoir récupéré quelque retardataires).

Au passage, nous croisons la dune du Pyla, nos guides nous en expliquent sa formation ses petites histoires mais le bateau ne s’arrêtera plus, déjà la jetée de la Chapelle apparaît avec la croix des marins au fond, nous rentrons au port !

Sur le quai, le groupe se sépare, certains rentrent dans leur foyers d’autres suivent les organisateurs car la journée se termine par la visite du laboratoire d’Océanographie.

Quelle belle journée !

webmaster